En route vers Tokyo : Le journal de Sashina Vignes #3

Classé dans : Mes passions | 0

« Accepter de perdre est plus difficile qu’accepter de gagner »

Sashina Vignes joue au badminton « depuis toujours ». Aujourd’hui sponsorisée par MetLife, la championne n’a qu’un objectif : briller aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Tous les mois, elle nous raconte son quotidien.

Il y a quelques jours, Sashina est venue dans les locaux de MetLife, à La Défense, pour partager son expérience en tant que sportive de haut-niveau. Le thème de la conférence : « Le dépassement de soi ». Un état d’esprit pour certain, une réalité quotidienne pour la jeune femme. « Depuis ma grave blessure (le 28 mars 2015, lors du Tournoi International d’Orléans, Sashina avait été victime d’une rupture des ligaments du genou, NDLR), je sais désormais que dans le sport, accepter de perdre est plus difficile qu’accepter de gagner. Mais pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais vu ma blessure comme une malchance. En effet, avec le recul, je considère bien au contraire qu’elle m’a permis de mieux me connaître. Essentiellement parce que j’ai dû aller chercher au fond de moi-même des ressources pour revenir au plus haut niveau, des ressources que je ne m’imaginais pas capable de trouver. Voilà pourquoi, aujourd’hui, quand je joue un match, peu importe le résultat. Je prends toujours beaucoup de plaisir car je sais par où je suis passée… »

Une fin d’année en fanfare

Une force intérieure qui permet à Sashina de retrouver à vitesse grand V ses sensations sur un terrain. La preuve : pour son dernier match du TOP 12 de l’année, elle a battu la bulgare Stéphanie Stoeva, actuelle N°12 mondiale en double dame et ancienne championne d’Europe Junior ! « J’ai fait une super entame de match mais à cause de quelques erreurs bêtes, j’ai perdu le premier set 21/19. Je ne me suis pas pour autant déconcentrée et j’ai fini par remporter les deux sets suivants, 21/19 et 21/11. » Une victoire de prestige qui fait du bien : « Je suis vraiment très contente. Mes déplacements sont de plus en plus fluides. Physiquement, j’ai également beaucoup progressé. Surtout, je ne pense quasiment plus à mon genou, ce qui me permet de me focaliser entièrement sur mon jeu. C’est un véritable plaisir de pouvoir tout donner sur un terrain ! » Un engagement total qui a permis au club de Sashina, l’ASPTT Strasbourg, de faire match nul avec celui d’Issy-Les-Moulineaux, actuel leader du TOP 12 et champion d’Europe en titre. « Un super résultat qui nous permet de conserver la deuxième place de notre poule, et donc toutes nos chances pour nous qualifier en play-offs » s’enthousiasme la jeune femme. Prochain rendez-vous : les championnats de France. Stay tuned !

 

Bon à savoir

MetLife s’investit dans le badminton, un sport accessible à tous, alliant performance et passion. C’est pourquoi, le spécialiste de la prévoyance et de l’assurance emprunteur, soutient la badiste Sashina Vignes. Chaque mois, Ma vie à Fond, vous donnera de ses nouvelles.

Pour ne rien rater de la préparation de Sashina aux grandes épreuves internationales : stay tuned !

Obtenir gratuitement un devis