En route vers Tokyo : Le journal de Sashina Vignes #2 La joueuse de badminton Sashina Vignes Waran sponsorisée par MetLife

En route vers Tokyo : Le journal de Sashina Vignes #2

Classé dans : Mes passions | 0

Sashina Vignes joue au badminton « depuis toujours ». Aujourd’hui sponsorisée par MetLife, la championne n’a qu’un objectif : briller aux Jeux Olympiques de Tokyo. Tous les mois, elle nous raconte son quotidien.

Elle a tout donné. Malheureusement, Sashina n’a rien pu faire contre Chloe Birch, la numéro 2 anglaise classée dans le Top 100 mondial. Le 4 novembre dernier, les deux championnes se sont affrontées à l’occasion de la 3eme journée du « TOP 12 ». L’équipe de Sashina, l’ASPTT Strasbourg, était alors opposée à celle de Fos-sur-Mer. Pour les moins connaisseurs d’entre vous, le TOP 12 est un championnat qui s’étale sur 10 journées par rencontres aller-retour. Chacune d’entre elles se joue en huit matchs : 2 Simples Hommes, 2 Simples Dames, 1 Double Hommes, 1 Double Dames, 2 Doubles Mixte. À l’issue des 10 journées, les 2 premières équipes de chaque poule disputent une phase finale pour désigner le club Champion de France.

Une confiance retrouvée

Malgré la défaite, Sashina reste positive. Comme toujours. « De toutes les manières, ce résultat est loin d’être catastrophique puisque nous conservons la troisième place de notre poule ». Perfectionniste, la double championne de France, ancienne numéro 30 mondiale, n’hésite d’ailleurs pas à faire son autocritique : « Lors de mon match en simple contre Chloe Birch, je n’ai pas eu de très bonnes sensations. Ce qui a eu des conséquences sur mon jeu puisque j’ai fait pas mal de fautes directes. Lors de mon deuxième match, le double-dames, ma partenaire Olga Morozova (20ème mondiale, NDLR) et moi avons perdu en 3 sets. Mais ce fut un match très serré. Pour le coup, même si je suis bien évidemment déçue que nous ayons perdu, il y a de bonnes choses à ressortir de cette rencontre. Tout d’abord, je me suis senti de mieux en mieux sur le terrain. Physiquement, j’ai également progressé. Mon genou ne me fait quasiment plus mal, ce qui est une très bonne nouvelle (Le 28 mars 2015, lors du Tournoi International d’Orléans, Sashina avait été victime d’une rupture des ligaments du genou, NDLR). Dans l’ensemble, ma qualité de jeu progresse. Ce qui me rend très confiante pour la suite de la saison ».

La tête et les jambes

En attendant la prochaine journée qui verra l’équipe de Sashina affronter le club d’Oullins, la jeune femme continue à travailler pour obtenir son Master II en marketing et gestion d’évènements. « Ça ne me laisse pas beaucoup de temps pour le reste, mais je suis très heureuse ainsi. Tous les matins, je me lève avec le sourire. C’est bien tout ce qui compte non ? »

 

Bon à savoir

MetLife s’investit dans le badminton, un sport accessible à tous, alliant performance et passion. C’est pourquoi, le spécialiste de la prévoyance et de l’assurance emprunteur, soutient la badiste Sashina Vignes. Chaque mois, Ma vie à Fond, vous donnera de ses nouvelles.

Pour ne rien rater de la préparation de Sashina aux grandes épreuves internationales : stay tuned !

ned !

Obtenir gratuitement un devis