Comment réussir (à coup sûr) vos vacances au ski ? Réussir son séjour au ski (©iStock)

Comment réussir (à coup sûr) vos vacances au ski ?

Classé dans : Mes passions | 0

Les vacances au ski, on les attend toute l’année et elles ne durent en général qu’une petite semaine. Nos astuces pour faire en sorte que ces quelques jours soient inoubliables.


Enfin ! Après un an d’attente, vous allez à nouveau pouvoir goûter aux joies des sports d’hiver ! Mais attention : pour un séjour réussi, hormis la météo sur laquelle vous ne pouvez influer, il va falloir que vous fassiez preuve de bon sens et d’organisation. Explications.

 

Partir en famille ou entre amis ?

Soyons clairs : partir avec des amis de longue date avec lesquels vous partagez une même passion pour les sports d’hiver est parfaitement envisageable. En revanche, fuyez les couples qui passent leur temps à se séparer pour mieux se retrouver, les amis d’enfance que vous n’avez plus vu depuis des lustres (et qui risquent d’être à mille lieux du souvenir que vous avez gardé d’eux) ou encore les jeunes parents (à moins que vous ne le soyez-vous même, vous ne supporterez pas longtemps les cris d’un nourrisson affamé). Voilà pourquoi, avant de dire non à votre tante (ça marche aussi avec votre oncle, votre belle-mère, etc.) qui vous propose de vous accueillir dans son appartement à la montagne, allez donc lire (ou relire) notre article « Partir en vacances avec des amis : nos 4 astuces ». Cela devrait vous aider dans votre réflexion.

 

Partir, oui, mais où ?

France Montagnes comptabilise 352 stations de ski en France. Or, la réussite de vos vacances sera en bonne partie liée au choix de votre destination. Pour être sûr de ne pas vous tromper, prenez le temps de vous poser les bonnes questions :

 

Quel est votre (vrai) niveau de ski ?

  • Alberto Tomba ou Bode Miller (4 titres olympiques et 6 championnats du monde à eux deux) sont, à vos yeux, de simples amateurs ? Dans ce cas-là, privilégiez une station où les pistes noires sont légion.
  • Vous êtes débutants, aussi à l’aise sur des skis que dans une cage remplie de lions ? Portez votre choix sur une station plus familiale où les pentes sont accessibles à tous.

 

Quelles sont les dates auxquelles vous prévoyez de partir ?

Une station de basse altitude ne vous offrira pas le même taux d’enneigement en janvier ou en mars. Réchauffement climatique oblige…

 

Quel est votre budget ?

Selon les stations, vous pourrez facilement passer du simple au double en ce qui concerne le prix des hébergements. Idem pour les forfaits et la location du matériel.

 

Avez-vous des enfants ?

Si vous avez un bout de chou de moins de 3 ans, le laisser seul à l’hôtel pendant que vous et votre moitié(e) allez dévaler les pentes enneigées n’est pas envisageable. Et, fort heureusement, sévèrement puni par la loi !

 

Vous êtes plutôt : ski alpin, ski de fond, randonnées ou alpinisme ?

Là encore, votre choix devra bien évidemment prendre en compte les activités que vous souhaitez pratiquer. Et pour ceux d’entre vous qui rêvent de partir à l’assaut des sommets, sachez que cela ne s’improvise pas. En plus d’une excellente condition physique, un matériel adapté est indispensable. Pour en savoir plus, allez donc lire ou relire l’article que nous avons consacré au choix de son matériel.

 

Vous recherchez la tranquillité ou une ambiance festive ?

Si vous souhaitez enchaîner sessions de skis et boites de nuit, vérifiez que la station sur laquelle vous vous apprêtez à jeter votre dévolu est suffisamment animée le soir. À défaut, vos nuits seront rythmées par le seul bruit des dameuses.

 

Assurez-vous que votre appartement/chalet est idéalement situé

Franchement, c’est – et de très loin – LA condition indispensable pour réussir votre séjour au ski. Par bien situé, on entend au pied des pistes. Fuyez les annonces parlant de logement « idéalement placé dans la station » ou ayant « une vue magnifique ». La seule chose qui compte, c’est la distance que vous aurez à parcourir pour rejoindre les pistes. Elle devra être suffisamment courte pour vous éviter d’avoir à marcher d’interminables minutes, les pieds compressés dans des chaussures qui ne sont pas faites pour ça avec, en bonus, vos skis (et ceux de vos enfants) sur votre épaule avant de pouvoir vous installer sur un télésiège…

 

Partez la veille

Généralement, les locations à la montagne s’étendent du samedi au samedi. Voilà pourquoi, si vous partez en voiture, il est recommandé de prendre la route dès le vendredi matin. De cette manière, vous éviterez les bouchons qui, chaque année, rythment les grands départs vers les stations enneigées. Pour ne pas être pris au dépourvu en arrivant un jour avant le début de votre location, pensez à réserver une chambre dans un petit hôtel en vallée. Le lendemain matin, vous pourrez rejoindre votre station frais et dispo !

 

Préparez-vous physiquement

Parce que pendant un an, votre seule activité physique s’est résumée aux quelques minutes de marche qui vous séparent de votre voiture ou des transports en commun, il est indispensable de préparer votre corps aux efforts musculaires que vous allez lui imposer pendant vos vacances. Cela vous permettra d’éviter les désagréments d’une blessure qui ruinerait votre séjour. Notre conseil : 4 semaines avant le grand départ, essayez de courir une dizaine de minutes par jour et, avant de vous coucher, pratiquez quelques étirements. Des exercices simples qui vous permettront développer votre endurance et renfonceront votre masse musculaire.

 

Respectez la priorité !

Sur une piste de ski, une seule règle : c’est le skieur aval qui a la priorité sur le skieur amont.

 

Maintenant que votre séjour est parfaitement organisé, essayez-vous à de nouvelles disciplines comme le ski-alpinisme. Si vous ne connaissez pas cette pratique, prenez le temps de la découvrir à travers notre article À la découverte du ski-alpinisme.

Bon à savoir

Quoi de plus agréable que de dévaler une pente enneigée bien calé sur des skis ? A la condition de faire bien attention : une chute est si vite arrivée !

Avec les assurances prévoyance MetLife dédiées aux professionnels et TNS, vivez votre passion en toute sérénité. Grâce à vos garanties, un capital est versé en cas de décès ou d’invalidité permanente. Vos enfants peuvent également percevoir une rente éducation. De plus, le versement d’une allocation forfaitaire journalière permet de compenser tout ou partie de votre rémunération en cas d’arrêt de travail.

Quels que soient les risques que vous prenez dans votre vie privée ou professionnelle, vous préservez votre niveau de vie et celui de votre famille.

Pour en savoir plus, parlez-en avec l’un de nos 5000 courtiers partenaires MetLife.

Obtenir gratuitement un devis