À la découverte du ski-alpinisme Le ski-alpinisme, l'idée d'une certaine liberté en allant là où les autres ne vont pas ! (©iStock)

À la découverte du ski-alpinisme

Classé dans : Mes passions | 0

Le ski-alpinisme, ou comment skier là où les autres ne vont pas pour profiter de paysages à couper le souffle… tout en entretenant son cardio !

Dévaler des pentes vierges de toutes traces, profiter de vues époustouflantes et, cerise sur le gâteau, entretenir votre cardio… Vous en rêvez ? Alors le ski-alpinisme est fait pour vous ! Derrière cette association de mots un peu étrange se cache en réalité une discipline qui, depuis quelques années, fait fureur dans les stations.

Egalement appelée ski de randonnée, elle consiste à parcourir des itinéraires de montagne à l’aide de skis un peu particuliers puisque équipés d’une fixation mobile pour les montées (comme sur les skis de fond parce que oui, les pentes, vous allez les grimper les skis aux pieds) et bloquée pour les descentes (comme sur les skis alpins). Autre spécificité : ils sont plus larges que les skis traditionnels. Ce qui autorise une glisse facilitée dans la poudreuse. Et là où vous allez vous rendre, la poudreuse, il n’y aura que ça !

Vous l’aurez compris, l’immense avantage du ski-alpinisme, c’est de pouvoir aller là où les autres ne vont pas. À moins, bien sûr, qu’ils ne possèdent un hélicoptère dans leur garage. Ce qui, convenons-en, est peu fréquent. En résumé, le ski-alpinisme permet de profiter d’un terrain de jeu immense et vierge de toute présence humaine. Pour qui a l’habitude de fréquenter certaines stations qui, en hiver, voient leurs domaines skiables ressembler au périphérique parisien aux heures de pointe, c’est inestimable !

 

Une discipline exigeante

Attention toutefois, le ski-alpinisme exige une excellente condition physique, car qui dit espaces vierges dit également absence TOTALE de remontées mécaniques. Ce sont donc vos jambes, et uniquement elles, qui vous permettront de monter les pentes.

En outre, sachez qu’avant de pouvoir profiter pleinement des nombreux avantages de cette discipline, il vous faudra faire preuve de patience. En effet, le ski-alpinisme ajoute aux mouvements du ski alpin des techniques proches de celle du ski de fond qu’il vous faudra donc apprendre à maitriser… Au menu également, la gestion des manipulations pour passer vos skis de la position « montée » à celle de la « descente ». Et inversement.

En outre, pour pouvoir franchir aisément les zones rocheuses et autres crevasses qui seront légion lors de vos randonnées, il vous faudra aussi connaître quelques notions d’alpinisme – pas impossible en effet que vous deviez emprunter des passages avec cordes. Et pour corser le tout, vous vous doutez bien que les piolets et autres crampons dont vous aurez besoin, il vous faudra les porter…

Mais soyons clairs : une fois assimilée, la pratique du ski-alpinisme vous comblera comme aucun autre sport d’hiver. Alors, prêts pour l’aventure ? Avant de poser vos congés, prenez le temps de lire notre article Comment réussir vos vacances au ski ? Il vous permettra de slalomer entre les pièges bien connus mais parfois oubliés de l’organisation de vacances !

Bon à savoir

Si vous êtes adepte de sports extrêmes comme le ski-alpinisme, vous vous exposez à un risque accru pour votre intégrité physique. Chutes, traumatismes crâniens ou paralysies sont autant de risques à prendre en compte par votre organisme assureur dès lors que vous souhaitez souscrire une assurance de prêt immobilier.
Pour en savoir plus, parlez-en avec l’un des 5 000 courtiers partenaires MetLife.

Obtenir gratuitement un devis