Elles ont changé le monde… et continuent de le changer Portraits de femmes qui ont contribué à l’évolution des mentalités. (©iStock)

Elles ont changé le monde… et continuent de le changer

Classé dans : Ma vie pro | 0

Entrepreneuse, sportive, architecte, pilote d’avion… Quel que soit leur domaine d’activité, elles sont nombreuses à avoir contribué à l’évolution des mentalités. Portraits.

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars, on vous propose de découvrir les portraits de quatre d’entre elles qui, à leur manière, ont changé le monde.

 

Norma Merrick Sklarek

Quelques jours après la mort de Norma Merrick Sklarek, le 6 février 2012, l’American Institute of Architects (Institut des architectes des États-Unis) écrivait dans un communiqué hommage : « Norma était capable de tout faire. Et bien plus encore. » Née quatre-vingt-quatre ans plus tôt à Harlem, elle fut la première femme afro-américaine architecte, comme elle fut également la première, en 1985, à former son propre cabinet. À l’époque, outre-Atlantique, son entreprise était celle où travaillait le plus de femmes, des collaboratrices de talent qui permirent à Norma Merrick Sklarek de concevoir, entre autres réalisations, le Terminal de l’aéroport international de Los Angeles et l’ambassade des États-Unis à Tokyo, au Japon. Rien que ça.

 

Billie Jean King

1973. La joueuse de tennis Billie Jean King vient de remporter trois titres du Grand Chelem. Pourtant, sa plus grande victoire reste à venir. Fatiguée d’être critiquée par l’ancien numéro un mondial Bobby Riggs qui passe alors ses journées à affirmer dans les médias qu’il ne ferait qu’une bouchée de la championne si leurs chemins se croisaient sur un court, Billie Jean finit par accepter de relever le défi. Avec une idée derrière la tête : battre l’ancien cador du circuit afin de permettre aux femmes d’être autant respectées que les hommes dans sa discipline. Ce qu’elle fera le 20 septembre 1973, à Houston, lors d’un match aussi médiatisé que symbolique. Par la suite, Billie Jean King poursuivra son combat jusqu’à ce que les femmes touchent les mêmes primes de victoires que celles attribuées aux hommes lors des tournois du Grand Chelem. Une lutte qui durera… 34 ans ! Il faudra en effet attendre 2007 pour que Wimbledon et Roland-Garros accordent enfin la même dotation aux joueurs et aux joueuses.

 

Dorine Bourneton

Il y a peu, on vous dressait le portrait de trois aventurières hors du commun. Parmi elles, Amelia Earhart, une américaine qui fut la première femme à traverser l’Atlantique en avion. Sans aucun doute une source d’inspiration pour Dorine Bourneton, une Française au parcours complètement fou : un jour de mai 1991, alors âgée de 16 ans, elle est la seule survivante du crash d’un avion de tourisme dans le Massif central. Un drame qui aurait pu la détruire. C’était sans compter sur sa formidable soif de vivre : bien que privée de l’usage de ses deux jambes, la jeune femme ne tardera pas à reprendre les commandes d’un avion puis, à force de travail et d’abnégation, deviendra en 2015 la première femme handicapée pilote de voltige au monde. Chapeau bas.

 

Anu Sridharan

En 2013, Anu Sridharan, née 28 ans plus tôt dans un quartier pauvre de New Dheli, en Inde, décide de lancer sa startup. Baptisée « NextDrop », son but est de permettre aux habitants des régions urbaines du pays de prendre connaissance, via des SMS émis en collaboration avec les opérateurs locaux, des endroits où trouver de l’eau courante. Une initiative qui a changé la vie de centaines de milliers de personnes : en Inde, l’approvisionnement en eau est très irrégulier et, jusqu’à la création de « NextDrop », il n’existait aucun moyen fiable de savoir quand et pour combien de temps l’accès à l’eau courante serait possible. Depuis, Anu Sridharan a eu les honneurs du magazine Forbes qui l’a intégrée en 2016 dans son classement « Under 30 », une liste qui a pour vocation de mettre en lumière les entrepreneurs de moins de 30 ans qui comptent.

 

Bon à savoir

Vous êtes entrepreneuse ? Pour que vous puissiez réaliser sereinement vos projets qui, peut-être, changeront eux aussi le monde, il existe une solution pour assurer la continuité et la pérennité de votre entreprise : l’assurance « Super Novaterm » de MetLife qui prévoit le versement d’un capital en cas de décès ou d’invalidité et le versement d’une indemnité journalière en cas d’incapacité.

Pour en savoir plus, parlez-en avec l’un de nos 5000 courtiers partenaires MetLife.

Obtenir gratuitement un devis