Comment gérer vos collègues ingérables ? Quelques astuces pour gérer un collègue au caractère épouvantable (©iStock)

Comment gérer vos collègues ingérables ?

Classé dans : Ma vie pro | 0

Jamais de bonne humeur, toujours en retard ou véritable tyran, il (ou elle) est ingérable. Pour tenter de « dompter » ce(tte) collègue au caractère épouvantable, on vous donne quelques astuces.

Depuis qu’il (ou elle) a pris ses fonctions, il (ou elle) vous irrite au plus haut point. Toujours en retard aux réunions, peu enclin(e) à dire bonjour le matin, perpétuellement collé(e) à vos basques, tellement langue de vipère qu’il (ou elle) ferait passer le diable en personne pour une simple commère…

Pudiquement appelées les « personnalités difficiles », ces collègues ingérables sont en réalité une vraie nuisance pour l’entreprise : capables à eux seuls de détruire l’harmonie que vous aviez (péniblement) réussi à instaurer au sein de votre service, ils sont aussi particulièrement doués pour décourager vos autres collègues qui, fatigués par leur comportement, finiront tôt ou tard par aller voir ailleurs.

Pour éviter d’en arriver là, on vous donne quelques astuces.

 

La langue de vipère

Son passe-temps favori : diffuser des informations peu flatteuses (et généralement farfelues) sur ses collègues. Avec lui (ou elle), une seule règle : ne l’écoutez jamais. Même si c’est pour l’entendre dire les pires horreurs sur Patrick de la compta, celui-là même qui vous a récemment grillé la politesse en allant diner avec Sylvie du marketing, sur laquelle vous aviez des vues. Vous devez au contraire lui faire rapidement comprendre que vous ne tolérerez plus les bruits de couloir qui seront désormais considérés comme une faute professionnelle. Cela devrait suffire à le (la) calmer.

 

Le pot de colle

À peine êtes-vous arrivé qu’il vous tombe dessus comme un mort de faim pour vous raconter son « extraordinaire » soirée de la veille. 15 minutes plus tard, alors que vous êtes devant la machine à café entrain de vous féliciter intérieurement d’avoir réussi à le semer, il surgit de nulle part pour vous raconter avec force détails son dernier rendez-vous chez un client. Et le pire, c’est que vous savez que ce petit manège va durer toute la journée. Pour y remédier, une seule solution : confiez-lui des tâches chronophages. Plus il aura de travail, moins vous le verrez. Fallait juste y penser.

 

Le perpétuel énervé

Attention, danger ! Vous décidez de lui confier une tâche supplémentaire ou la gestion d’un dossier de dernière minute ? Il (ou elle) se mettra dans une colère noire ! Et la tentation de crier à votre tour vous démangera plus que de raison. Ce qui, cela va sans dire, serait une grave erreur ! Le secret pour gérer ce type de personnalité irascible ? Comportez-vous comme vous le feriez face à un enfant capricieux. Laissez-le vociférer puis, une fois qu’il aura retrouvé son calme, expliquez-lui que son comportement n’est pas tolérable. En d’autres termes, grondez-le ! Depuis que le monde est monde, on n’a toujours pas trouvé mieux pour éduquer un enfant…

Bon à savoir

Vous êtes la personne clef de votre société ? Maintenant que vous avez quelques pistes de réflexion pour gérer les fortes personnalités qui vous entourent au travail, si vous pensiez à assurer la continuité et la pérennité de votre entreprise avec l’assurance « Homme-Clé Super Novaterm » de MetLife ? Elle prévoit le versement d’un capital en cas de décès ou d’invalidité et le versement d’une indemnité journalière en cas d’incapacité.

Pour en savoir plus, parlez-en avec l’un des 5000 courtiers partenaires MetLife.

Obtenir gratuitement un devis