Tout savoir sur le diabète

Tout savoir sur le diabète

Classé dans : Ma santé | 0

Le diabète est la première maladie chronique en France. Caractérisée par un excès permanent de sucre dans le sang, elle peut être à l’origine de graves complications. Explications.

3,7 millions[1]. C’est, en France, le nombre de personnes atteintes du diabète. Et selon la Fédération française des diabétiques, cette maladie tue près de 35 000 personnes chaque année dans l’Hexagone.

 

Qu’est ce qui provoque le diabète ?

 

Le diabète est dû au manque d’une hormone, l’insuline. Produite par le pancréas, elle permet aux cellules du corps d’absorber le glucose, le sucre si vous préférez.

 

Quelles sont les complications du diabète ?

 

Si les cellules rejettent le sucre, celui-ci se retrouve dans le sang. Or, l’excès de sucre dans le sang a, avec le temps, un impact dommageable sur plusieurs organes du corps. Les principaux étant :

 

  • Les reins (le diabète est la première cause d’insuffisance rénale)
  • Les yeux (le diabète est la première cause de cécité chez les personnes de moins 50 ans)
  • Le système neurologique (le diabète peut entrainer des maladies du système nerveux)
  • Le cœur (le diabète augmente les risques d’infarctus)
  • Les vaisseaux sanguins (hypertension, artériosclérose, accident vasculaire cérébral)

 

Diagnostic du diabète

 

Pour une personne en bonne santé, la valeur normale de la glycémie à jeun est comprise entre 0,7 à 1,10 g/l de sang. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, on parle de diabète lorsque ce taux est supérieur à 1,26 g/l de sang.

 

Diabète type 1 et diabète type 2 : quelles différences ?

 

Le diabète de type 1 apparaît durant l’enfance. Il est causé par une destruction auto-immune du pancréas qui, de fait, ne produit plus d’insuline. Les personnes atteintes de diabète de type 1 sont donc dépendantes de l’insuline qu’elles doivent s’administrer par injection.

 

Le diabète de type 2, qui représente 90 % des cas de diabète, survient autour de la cinquantaine chez les personnes en surpoids. Il est traité par régime et/ou médicaments. Le recours aux injections d’insuline pourra être envisagé au bout de quelques années si le taux de glycémie reste malgré tout trop élevé.

 

Sachez en outre qu’il existe un troisième type de diabète, le diabète gestationnel. Il apparaît chez environ 5% des femmes enceintes et disparaît après l’accouchement. Toutefois, ce type de diabète représente un risque accru de développer ultérieurement un diabète de type 2.

 

Vivre avec le diabète

 

Si le traitement du diabète doit être suivi à vie, il faut garder à l’esprit qu’être diabétique n’est pas une tragédie : en effet, après une période d’adaptation et d’apprentissage (savoir gérer ses injections d’insuline, savoir contrôler son taux de glycémie, etc.), les personnes atteintes de diabète parviennent à reprendre une vie normale.

[1] Fédération Française des Diabétiques

 

Bon à savoir

MetLife, spécialiste de l’assurance emprunteur, vous propose des solutions adaptés pour assurer les accidents de la vie privée et de la vie professionnelle, y compris ceux occasionnés par la pratique d’un sport extrême ou dans le cadre d’une profession à risques. Le tout avec des garanties complètes et entièrement personnalisables ! Demandez votre devis maintenant !

Obtenir gratuitement un devis