Tout savoir sur le cholestérol Bon cholestérol ou mauvais cholestérol ? MetLife vous dit tout (©iStock)

Tout savoir sur le cholestérol

Classé dans : Ma santé | 0

Quelle est la différence entre un « bon » et un « mauvais » cholestérol ? Le gras est-il un facteur aggravant ? Quels sont les effets d’un taux de cholestérol trop élevé ? On fait le point.

Nous avons tous du cholestérol. Fabriquée par notre foie, cette « graisse » est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme : en plus de protéger nos cellules, elle entre également dans la composition de certaines de nos hormones. Alors pourquoi le cholestérol fait-il aussi peur ? On vous explique.

 

Pourquoi parle-t-on de bon et de mauvais cholestérol ?

Avant toute chose, sachez que le cholestérol présent dans votre corps est, pour les ¾, produit par votre foie. Le quart restant provient de votre alimentation. On en trouve par exemple dans la viande, les œufs, les produits laitiers, les poissons…

Un peu comme de l’huile dans de l’eau, le cholestérol n’est pas soluble dans le sang. Pour se déplacer dans notre organisme, il fait donc appel à des « transporteurs », un peu comme nous lorsque nous prenons l’avion ou le train. Le cholestérol, lui, « voyage » à bord de molécules – composées de lipides et de protéines – appelées lipoprotéines. On en trouve deux sortes dans le corps humain :

 

  • Les lipoprotéines à haute densité, ou HDL pour « High Density Protein ». Leur mission : transporter dans votre réseau sanguin l’excédent de cholestérol de vos cellules vers votre foie. Avantage : comme l’indique leur nom, leur importante densité leur permet d’éviter de « semer » du cholestérol dans vos artères. En d’autres termes, plus votre taux sanguin de HDL-cholestérol est élevé, plus le risque de voir vos artères se boucher est faible.

 

  • Les lipoprotéines à basse densité, ou LDL pour « Low Density Protein ». Leur mission : transporter dans votre réseau sanguin le cholestérol provenant des aliments vers vos cellules. Sauf que contrairement aux HDL, leur faible densité fait qu’elles « déposent » du cholestérol dans vos artères. Ces lipoprotéines représentent donc ce que l’on appelle le « mauvais » cholestérol. Plus votre taux sanguin de LDL-cholestérol est élevé, plus le risque de voir vos artères se boucher est élevé.

 

Comment savoir si vous avez trop de cholestérol ?

On l’a vu, le cholestérol circule dans le sang. Une simple prise de sang permettra donc à votre médecin de connaître votre taux de LDL-cholestérol (le « mauvais » cholestérol) ainsi que votre taux de HDL-cholestérol (le « bon » cholestérol). A titre d’information, le corps médical s’accorde à dire que votre taux de « mauvais » cholestérol doit être inférieur à 1,6 g/l et que votre taux de « bon » cholestérol doit être supérieur à 0, 35 g/l.

 

Comment faire baisser votre taux de cholestérol ?

Deux solutions s’offrent à vous : suivre un régime alimentaire adapté et, si les résultats ne sont pas probants, suivre un traitement médicamenteux qui vous aidera à réduire l’assimilation des graisses par votre l’organisme. D’autres traitements agiront spécifiquement sur votre taux de LDL-cholestérol (en le faisant baisser) et/ou sur votre taux de HDL-cholestérol (en le faisant monter).

 

Bon à savoir

MetLife propose des solutions sur mesure d’assurance emprunteur aux personnes présentant un risque aggravé de santé comme avoir un taux de cholestérol trop important. Grâce à ses solutions adaptées et performantes, vous pourrez donner vie à vos projets, même si vous avez des problèmes de santé. Vous voulez en savoir plus ? Obtenez un devis personnalisé en moins de 2 minutes !

Obtenir gratuitement un devis