Six idées reçues sur le cancer, rétablissons la vérité ! Jeune femme atteinte d'un cancer regardant pas la fenêtre

Six idées reçues sur le cancer, rétablissons la vérité !

Classé dans : Ma santé | 0

Le nombre de cancers est-il vraiment en constante augmentation ? Le cancer du sein ne concerne-t-il que les femmes ? Parce que les idées reçues sur le cancer sont nombreuses, on vous aide à démêler le vrai du faux.

Dans un récent article, on vous expliquait que non, la consommation de fruits n’a aucune incidence sur la maladie et que non encore, les déodorants ne sont pas dangereux. Cette fois, on se penche sur d’autres idées reçues comme « le cancer du sein ne touche que les femmes » ou encore « certains métiers peuvent favoriser le développement de cancers » en vous aidant à démêler le vrai du faux.

 

L’arrêt du tabac est la meilleure façon de réduire les risques de développer un cancer

Vrai. Le tabac est le premier facteur de risque évitable de mortalité en France. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de 73.000 décès par an lui sont imputables dans l’Hexagone.

 

Le cancer du sein ne touche que les femmes

Faux. Et ce pour une raison très simple : les hommes eux aussi ont des seins. Toutefois, ce type de cancer reste extrêmement rare chez les messieurs puisqu’il représente moins de 1%  des cas.

 

Le cancer du sein, c’est héréditaire

Faux. Selon les médecins de l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon,

90% des cas de cancer du sein « ne sont pas liés au patrimoine héréditaire ». En fait, ils surviennent « au hasard », c’est-à-dire « sans prédisposition génétique identifiée ».

 

Les femmes peuvent avoir un cancer de la prostate

Faux. Et ce pour une raison très simple : les femmes ne possèdent pas de prostate.

 

Certains métiers peuvent favoriser le développement de cancers

Vrai. Les personnes qui travaillent en plein air – comme, par exemple, les agriculteurs, les ouvriers du bâtiment, les jardiniers, etc. – sont bien plus exposées au soleil que ceux d’entre nous qui travaillent dans des bureaux. Or, travailler en extérieur a pour conséquence directe d’augmenter le risque de développer des cancers de la peau. Idem pour les travailleurs exposés à l’arsenic – comme, par exemple, les personnes travaillant dans le monde de la métallurgie – ou encore ceux exposés au goudron et/ou à l’amiante – les ouvriers de chantier, les peintres en bâtiment, etc. De leur côté, les menuisiers et ébénistes, soumis aux fines particules de bois, peuvent également développer des cancers des voies aériennes et respiratoires.

 

L’alcool ne joue aucun rôle dans le développement de cancers

Faux. Selon une étude menée par l’Institut national du cancer, les risques de développer un cancer augmentent de 9… à 168% en ne buvant qu’un verre de vin par jour ! Ainsi, un verre d’alcool consommé par jour augmente de 168 % le risque de cancer de la bouche, du pharynx et du larynx, de 28 % le risque de celui de l’œsophage, de 10 % celui du sein et de 9 % celui du côlon.

 

Bon à savoir

Chez MetLife, on considère que le fait d’avoir été touché par un cancer ne doit pas vous empêcher de mener à bien vos projets. Alors n’attendez plus et demandez votre devis d’assurance emprunteur en deux clics, c’est facile et rapide ! Demandez votre devis maintenant !

Obtenir gratuitement un devis