Idées reçues sur le cancer, rétablissons la vérité Idées reçues sur le cancer : MetLife vous aide à démêler le vrai du faux (©iStock)

Idées reçues sur le cancer, rétablissons la vérité

Classé dans : Ma santé | 0

L’arrêt du tabac est-il la meilleure façon de réduire les risques ? Et la consommation de fruits a-t-elle une incidence sur la maladie ? Les déodorants sont-ils dangereux ? Et faire du sport, est-ce utile si je suis malade ? On vous aide à démêler le vrai du faux.  

On ne guérit jamais d’un cancer

Faux. On guérit aujourd’hui un cancer sur deux. Attention toutefois : on parle de guérison lorsque plus aucun signe de maladie n’est détecté à l’issue d’une période de 5 ans de suivi du patient après fin des traitements. Un délai qui peut monter à 10 ans pour certains cancers.

 

Le cancer du sein, c’est héréditaire

Faux. Selon les médecins de l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon,

90% des cas de cancer du sein « ne sont pas liés au patrimoine héréditaire ». En fait, ils surviennent « au hasard », c’est-à-dire « sans prédisposition génétique identifiée ».

 

En cas de cancer du sein, il faut systématiquement retirer le sein

Faux. La mastectomie n’est nécessaire que dans 30% des cas. Comme, par exemple, celui ultra-médiatisé de l’actrice américaine Angelina Jolie. Porteuse d’une mutation génétique, elle avait, selon les médecins, 87% de risques de développer un cancer du sein si elle gardait sa poitrine. Un diagnostic rarissime.

Bon à savoir

Trouver l’assurance pour son prêt immobilier peut être difficile à la suite d’un cancer. MetLife vous propose des solutions sur mesure même suite à un risque aggravé de santé comme un cancer*.   Obtenez un devis personnalisé en moins de 2 minutes !

*sous réserve d’examen de votre dossier et de son acceptation.

Obtenir gratuitement un devis

 

Le port du soutien-gorge accroit les risques de développer un cancer du sein

Faux. Quel que soit le modèle porté, il n’augmentera en aucun cas le risque de développer un cancer.


L’utilisation de déodorant peut favoriser l’apparition d’un cancer du sein

Faux. À ce jour, aucune étude n’a montré de lien entre l’utilisation des déodorants et le développement d’un cancer du sein.

 

La consommation de certains fruits et légumes est anti-cancérigène

Faux. Depuis une trentaine d’années, différentes études ont été publiées. Il en ressort généralement que l’alcool, l’huile de palme, les plats préparés, le sel, la viande et la charcuterie consommés de manière abusive favoriseraient le développement de certains cancers. En revanche, il n’existe aucune certitude sur le fait que tel ou tel aliment pourrait être anti-cancérigène, même si ces mêmes études tendent à montrer que les fruits et les légumes pourraient être des facteurs protecteurs.

 

L’arrêt du tabac est la meilleure façon de réduire les risques de développer un cancer

Vrai. Le tabac est le premier facteur de risque évitable de mortalité dans le monde. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il est responsable de plus de 5 millions de morts par an dans le monde.

 

Faire du sport permet de mieux lutter contre le cancer

Vrai. L’activité physique augmente les chances de guérison du cancer et diminue le risque de récidive.