Les quatre choses à retenir si vous projetez d’agrandir votre maison Jeune homme travaillant sur un plan

Les quatre choses à retenir si vous projetez d’agrandir votre maison

Classé dans : Ma maison | 0

Avoir plus d’espace sans déménager, c’est possible ! Comment ? En faisant construire une extension. Et pour financer les travaux, rien de plus simple : en choisissant l’assurance emprunteur MetLife, vous pourrez économiser jusqu’à 11 000 € sur votre prêt immobilier. De quoi, par exemple, vous offrir une véranda de 40 m2 ! Faites votre simulation de tarif en deux clics !

Vous rêvez d’une pièce supplémentaire, d’une véranda ou encore de surélever votre toiture pour aménager vos combles ? Très bonne idée ! Mais avant de vous lancer, on vous rappelle quatre règles essentielles pour que votre projet puisse voir le jour rapidement… et légalement.

 

Consultez le PLU

Avant de vous lancer dans un projet d’extension, commencez donc par faire un tour au service urbanisme de votre mairie. Là, vous pourrez prendre connaissance des règles d’urbanisme spécifiques à votre commune et qui constituent le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Sachez par exemple que certaines municipalités interdisent la construction d’un étage supplémentaire, d’autres imposent l’utilisation d’un certain type de tuiles ou de briques, etc. Des informations qu’il vous faudra obligatoirement connaître avant de vous lancer.

 

Permis de construire ou simple déclaration de travaux ?

La loi est très claire :

  • Si la surface de votre extension est inférieure à 20 m2, une simple déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie suffira. Comptez un mois avant que le service concerné ne vous donne sa réponse.

 

  • Si la surface de votre extension est supérieure à 20 m2, vous devrez alors adresser une demande de permis de construire, toujours auprès de votre mairie. Elle aura alors deux mois pour vous donner sa réponse. En cas de refus, vous pourrez demander un réexamen de votre dossier dans un délai de deux mois.

 

Faites appel à un architecte

Si la surface de votre extension est supérieure à 150m2, la question ne se pose pas : vous devrez obligatoirement faire appel à un architecte Ce qui ne doit pas vous empêcher de faire appel à l’un d’eux même si votre projet est moins ambitieux. En effet, les contraintes rencontrées lors d’une extension sont nombreuses : elles vont des règles d’urbanisme à la nature du terrain en passant par l’orientation de la parcelle et son emprise au sol… Bref, autant de difficultés que seul un architecte sera en mesure de gérer.

 

Informez vos voisins

Il serait dommage que les rapports cordiaux que vous avez mis des années à instaurer entre vous et votre voisinage ne volent en éclat à peine les travaux de votre extension débutés. Pour éviter ce genre de problème, il est nécessaire de les informer de votre projet bien avant que les ouvriers ne commencent à travailler. De cette manière, vous éviterez bien des ennuis.

 

Bon à savoir

Vous souhaitez achetez un bien immobilier à Toulouse où dans une autre ville ? Avec MetLife, vous pourrez réaliser jusqu’à 11 000€* d’économies sur votre assurance emprunteur… tout en bénéficiant des mêmes garanties que celles proposées par votre banque ! Faites votre simulation de tarif en deux clics, c’est facile et rapide !

Obtenir gratuitement un devis

[1](*) Exemple d’économies selon profil de l’emprunteur au 01/05/2017, pour un couple de 31 ans, employés non-fumeurs, assurés chacun à 100 % en Décès/Incapacité/Invalidité, empruntant 150 000 € au taux de 2 % sur une durée de 20 ans. Coût moyen d’une assurance proposée par la banque : 16 800 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,96 % pour le couple). Coût total de l’Assurance Emprunteur de MetLife : 5 526.90€ sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,32 % pour le couple). Économie réalisée de 11 273.10€ par rapport à l’assurance emprunteur proposée par la banque.