Bricolage : comment apprendre à se débrouiller seul ? Personne peignant une table en bois

Bricolage : comment apprendre à se débrouiller seul ?

Classé dans : Ma maison | 0

Les beaux jours sont de retour, les journées s’allongent. C’est le moment de s’atteler au fameux ménage de printemps. Envie d’aller encore plus loin et de faire quelques petits travaux chez vous ? On vous donne quelques trucs et astuces pour débuter dans le monde merveilleux du DIY.

 

Vous venez d’acheter une maison avec des amis ou avec vos enfants et vous avez envie de faire quelques petits travaux ? Pour vous, printemps rime avec réaménagements ? Oui, sauf que voilà, vous êtes de ceux qui, équipés d’un marteau, avez tendance à confondre vos doigts avec le clou. Tout comme, pour vous, une pince à bec, cela doit forcément servir à faire taire les oiseaux qui ont une fâcheuse tendance à vous réveiller (très) tôt le matin…

 

Pas de panique, à l’occasion de la Journée mondiale du bricolage, on vous donne quelques trucs et astuces pour apprendre à bricoler sans risque.

 

Observez !

 

Qui, dans sa famille, n’a pas un oncle, un cousin ou un grand-père expert dans le maniement du tournevis et de sa copine la clé à molette ? Si c’est votre cas, alors foncez les observer lorsqu’ils passent à l’action : c’est la meilleure des façons pour comprendre l’art du DIY – Do It Yourself, ou « faîtes-le vous-même ». Et si, dans votre entourage, point de bricoleurs à l’horizon, alors sachez que les tutoriels pour apprendre à corriger les défauts d’un mur, réparer une fuite d’eau ou encore remplacer l’enduit de votre baignoire, pullulent sur Internet. Autre alternative, les forums de bricoleurs comme ladepanne.fr ou Zone Travaux par exemple. Leur principal avantage : vous pourrez poser des questions et obtenir des réponses de la part d’experts passionnés.

 

Prenez des cours

 

Après avoir observé votre oncle, votre cousin ou votre grand-père manier avec toute la finesse requise un rouleau de peinture et/ou avoir visionné des heures du tutoriels en ligne, inscrivez-vous dans un cours collectif pour poursuivre votre apprentissage. Toutes les enseignes de bricolage en donnent, le plus souvent gratuitement. Vous pouvez également chercher du côté des associations locales qui, contre une dizaine d’euros, vous permettront de vous perfectionner.

 

Faites-vous aider

 

Vous envisagez des travaux un peu plus « costauds » comme, par exemple, refaire intégralement votre plomberie ou carrément construire une pièce en plus chez vous ? Dans ces cas-là, tous les tutoriels du monde ne vous seront d’aucune utilité si vous êtes novice dans le monde du bricolage. D’où cette solution : vous faire aider. Plusieurs sociétés proposent de mettre à votre disposition des artisans qui vous accompagneront dans vos projets. Parmi elles, Mon Coach Brico ou Brico Facile. Vous pourrez également trouver de l’aide du côté des enseignes spécialisées (Castorama, Leroy Merlin, etc.). En plus de bénéficier de l’intervention d’un artisan confirmé, sachez qu’en faisant appel à eux, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt de 50 % sur les sommes que vous lui verserez[1].

A vous de voir !

Bon à savoir

Avec MetLife, spécialiste  de l’assurance emprunteur, vous pouvez réaliser jusqu’à 11 000€* d’économies sur votre assurance emprunteur… tout en bénéficiant des mêmes garanties que votre banque ! De quoi vous payez une chaudière à bois dernier cri !

Demandez maintenant votre devis personnalisé en moins de 2 minutes !

Obtenir gratuitement un devis

(*) (*) Exemple d’économies selon profil de l’emprunteur au 01/05/2017, pour un couple de 31 ans, employés non-fumeurs, assurés chacun à 100 % en Décès/Incapacité/Invalidité, empruntant 150 000 € au taux de 2 % sur une durée de 20 ans. Coût moyen d’une assurance proposée par la banque : 16 800 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,96 % pour le couple). Coût total de l’Assurance Emprunteur de MetLife : 5 526.90€  sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,32 % pour le couple). Économie réalisée de 11 273.10€ par rapport à l’assurance emprunteur proposée par la banque.

[1] Dans la limite de 12 000 euros